Collective project

"Title to come, a world to invent" is a collaborative project around the concept of Third-Place Creative. He invited about twenty people, artists and non-artists to think about the time in which we live, the Anthropocene. The mode of governance, the methodologies of work and the materials used have been experimented to propose alternatives in decision-making and productions of works.

The interest of this project lies in its documentation that has freed up an injunction to produce parts and enhance the process of creation and exchange between actors.

How an art project can connect different universes to create a common usable by all.

« Titre à venir, un monde à inventer » est un projet collaboratif autour du concept de Tiers-Lieu créatif. Il a convié une vingtaine de personnes, artistes et non-artistes à réfléchir l’époque dans laquelle nous vivons, l’Anthropocène. Le mode de gouvernance, les méthodologies de travail et les matériaux employés ont été expérimenté pour proposer des alternatives en matière de prise de décision et de productions d’œuvres.

« Titre à venir, un monde à inventer » est un projet collaboratif autour du concept de Tiers-Lieu créatif. Il a invité un vingtaine de personnes, artistes et non-artistes à réfléchir l’époque dans laquelle nous vivons, l’Anthropocène. Le mode de gouvernance, les méthodologies de travail et les matériaux employés ont été expérimenté pour proposer des alternatives en matière de prise de décision et de productions d’œuvres.

L’intérêt de ce projet réside dans sa documentation qui a permis de se libérer d’une injonction à produire des pièces et de valoriser le processus de création et d’échanges entre les acteurs.

Comment un projet artistique permet de mettre en lien des univers différents afin de créer un commun utilisable par tous.